La mort de Mallarmé

Cipa Godebski et son épouse Ida, Thadée Natanson et Misia, Renoir après l’enterrement de Mallarmé

  1. La mort de Mallarmé. Échos français et étrangers
  2. Liste des personnalités présentes aux obsèques de Mallarmé
  3. Jean Orizet, MALLARMÉ OU LES SONGES INTACTS
  4. La mort de Mallarmé, journal de Julie Manet
  5. Agenda
    1. 124ème anniversaire de la mort de Mallarmé

La mort de Mallarmé. Échos français et étrangers

Le croirait-on ? La mort de Mallarmé, le 9 septembre 1898, a occupé dans la presse une place plus importante que l’assassinat, le lendemain, de l’impératrice d’Autriche. Alors que Sissi fait la une des journaux pendant quelques jours, la disparition du poète suscite, en province comme à Paris, en France comme à l’étranger, de très nombreuses réactions qui se prolongent, en s’espaçant, jusqu’au premier anniversaire de sa mort.

Ces nécrologies et études de fond, dont beaucoup étaient encore inédites, notamment celles d’auteurs étrangers, sont pour la première fois réunies. De ces témoignages se dégage une image contrastée de Mallarmé. La vision d’un poète obscur, décadent, retranché du monde et parfait représentant de l’ancienne école, est toujours dominante, mais celles d’un homme ouvert sur son temps et d’un défricheur de nouveaux horizons commencent à s’affirmer. Et si nombreux sont ceux qui doutent de la destinée posthume de l’œuvre, il en est de plus lucides qui reconnaissent dans le rêve d’art de Mallarmé « un admirable pressentiment ».

https://sup.sorbonne-universite.fr/catalogue/litteratures-francaises-comparee-et-langue/memoire-de-la-critique/la-mort-de-mallarme

Liste des personnalités présentes aux obsèques de Mallarmé

Liste des personnalités dont la signature figure dans le registre de condoléances qui se trouvait à Valvins :

Amis ou personnalités proches de Mallarmé n’ayant pu venir pour des raisons :

de santé

d’information tardive et/ou d’éloignement

d’allergie » à l’affaire Dreyfus

  • Pierre Louÿs

mais tous firent part de leur tristesse à la veuve et à la fille de Mallarmé. Huysmans, retiré près du monastère bénédictin de Ligugé, Camille Mauclair, en villégiature à Samois, et Viellé-Griffin qui séjournait en Indre-et-Loire, ne firent pas le déplacement. Gustave Khan garda le silence, tout comme Paul Claudel, informé de la mort de Mallarmé par sa soeur Camille. Aucun journal ne mentionne la présence de Toulouse-Lautrec, qui séjournait pourtant à cette époque dans la maison de Natanson à Villeneuve-sur-Yonne et qui participa au dîner improvisé durant lequel Renoir, pris d’un fou rire nerveux, s’exclama : »On n’enterre pas Mallarmé tous les jours! »

(Voir Jean-Luc Steinmetz, Stéphane Mallarmé au jour le jour, p.476)


Jean Orizet, MALLARMÉ OU LES SONGES INTACTS

La mort de Mallarmé, journal de Julie Manet

Pierre Auguste Renoir – Portrait de Julie Manet

Agenda
124ème anniversaire de la mort de Mallarmé

Mallarmé est mort le vendredi 9 septembre, 1898

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :