Les États-Unis en pays de Fontainebleau

Nouvelle gare de l’espoir, 1945
New Hope est un arrondissement du comté de Bucks, en Pennsylvanie, aux États-Unis.
https://en.wikipedia.org/wiki/New_Hope,_Pennsylvanial C’est la ville natale de Edward Willis Redfield

  1. FONTAINEBLEAU SCHOOLS OF MUSIC AND FINE ARTS/ LES ÉCOLES D’ART AMÉRICAINES DE FONTAINEBLEAU
  2. Edward Willis Redfield, peintre à Bois-le-Roi
  3. Hôtel Déligant
  4. Jumelage poétique New Hope – Bois-le-Roi
  5. Lettres intimes d’une musicienne américaine
  6. La colonie américaine de Grez-sur-Loing
  7. Un correspondant américain de Mallarmé
  8. William Henry Howe, peintre à Bois-le-Roi
  9. Theodore Robinson
  10. The life of Misia Sert, Arthur Gold and Robert Fizdale

FONTAINEBLEAU SCHOOLS OF MUSIC AND FINE ARTS/ LES ÉCOLES D’ART AMÉRICAINES DE FONTAINEBLEAU

Edward Willis Redfield, peintre à Bois-le-Roi

1869 – 1965

Hôtel Déligant

L’auberge Deligant reprise par Mr Guillaumin et Mr Hude devint l’Hostellerie de la Forêt ou de nombreuses peintures murales crées par l’Ecole de Barbizon y ont été conservées. Cette auberge maintenant fermée fut très fréquentée, puisque nous avons pu noter le passage de Edmond Rostand, l’auteur de ( L’Aiglon ) et beaucoup d’autres artistes y passeront de même que des hommes politiques, puisque nous savons que Casimir Périer y venait déjeuner. Vers 1890 – 1895 un groupe d’artistes canadiens et américains logeaient a cette auberge.Parmi ces artistes l’un deux, d’origine américaine, Edmond-Willis Redfield, peignit la grande fresque qui se trouve au fond de la salle du restaurant.

Jumelage poétique New Hope – Bois-le-Roi

Une rencontre culturelle et artistique entre la France et les Etats-Unis
https://www.facebook.com/pg/Boisleroipoesie/photos/?tab=album&album_id=260492854651533

Lettres intimes d’une musicienne américaine

Titre :
Lettres intimes d’une musicienne américaine / traduit de l’anglais par Mme B. Sourdillon ; préface de M. Vincent d’ Indy
Auteur :
Fay, Amy. Auteur du texte
Auteur :
Longfellow, Henry Wadsworth (1807-1882). Auteur du texte
Éditeur :
(Paris)
Date d’édition :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k12656569/f9.image.r=Christus%20(Liszt)

La colonie américaine de Grez-sur-Loing

La décennie 1870 voit arriver les premières colonies américaine et britannique.

Certains américains partageront leur temps entre Grez, Giverny et/ou Pont-Aven. Notamment les frères Alexander et Birge Harrison, Francis B. Chadwick et son épouse, l’artiste suédoise Emma Löwstädt, Clifford Grayson, William L. Metcalf, Guy Maynard.

William Coffin, Roger Donoho, Ed. Dean Hamilton, Childe Hassam, Fanny et Isobel Osbourne, Théodore Robinson, futur gendre de Claude Monet, John Singer Sargent, Frederic Vinton, Frederic Waugh sont de ceux qui ont laissé un témoignage sur toile de leur passage ou séjour au village.
http://artistes-grezsurloing.fr/

Un correspondant américain de Mallarmé

Mallarmé et le monde anglo-saxon

Rue de Rome

William Henry Howe, peintre à Bois-le-Roi

1846 – 1929

Theodore Robinson

 (3 juillet 1852 – 2 avril 1896) 

Theodore Robinson. Misia au Piano, 1897, oil on canvas, Smithsonian american art museum Washington

En 1876, il partit pour Paris, où il fut l’élève de Carolus-Duran puis de Jean-Léon Gérôme à l’École des beaux-arts. Il peignit ses premières toiles à Paris en 1877, et passa l’été à Grez-sur-Loing.

En savoir plus sur ce peintre impressionniste américain : https://fr.wikipedia.org/wiki/Theodore_Robinson

The life of Misia Sert, Arthur Gold and Robert Fizdale
Arthur Gold and Robert Fizdale

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :