Martinusweg – Chemin de Saint-Martin

http://www.martinuswege.de/spenden.php

  1. Martinusweg
    1. Regionalweg Süd (Bodensee–Allgäu–Oberschwaben)
      1. Streckenverlauf
  2. Le chemin européen sur les pas de saint Martin
    1. « Le Partage citoyen »
  3. Chemin de Saint-Martin – Martinusweg : Fontaine-le-Port <> Langenargen
    1. Tourisme religieux et spirituel en pays de Fontainebleau

Martinusweg

Der Martinusweg ist ein am 15. April 2011 eröffneter Pilgerweg. Er führt in einer Hauptstrecke und vier regionalen Nebenstrecken (Regionalwege) als Wanderweg durch die Diözese Rottenburg-Stuttgart und die Erzdiözese Freiburg in Baden-Württemberg.

Der Martinusweg ist an die The Saint Martin of Tours Route, einen Kulturweg des Europarats, angeschlossen und ist eine Nebenstrecke zur Via Sancti Martini, die vom Geburtsort des Heiligen Martin von Tours im ungarischen Szombathely zu seiner Grablege im französischen Tours führt. Mit etwa 1200 Streckenkilometern gehört der Martinusweg zu den längsten zusammenhängenden Pilger- und Wanderwegen in Deutschland.

https://de.wikipedia.org/wiki/Martinusweg

Regionalweg Süd (Bodensee–Allgäu–Oberschwaben)

Der Regionalweg Süd verläuft von Oberteuringen nach Biberach an der Riß und hat eine Strecke von circa 264 Kilometern.

Streckenverlauf
Porte de l’Eglise Saint-Martin de Langenargen

Barockkirche St. Martin

Oberteuringen – Langenargen – Wangen im Allgäu – Isny – Leutkirch – Wolfegg – Weingarten – Zußdorf – Aulendorf – Biberach an der Riß|Biberach

https://de.wikipedia.org/wiki/Martinusweg#Regionalweg_S%C3%BCd_(Bodensee%E2%80%93Allg%C3%A4u%E2%80%93Oberschwaben)

Le chemin européen sur les pas de saint Martin

Le chemin européen sur les pas de saint Martin, la Via sancti Martini, relie l’Europe de l’Est à l’Europe de l’Ouest (Hongrie, Slovénie, Italie et France). Pour le 1700ème anniversaire de la naissance de saint Martin, en 2016, ce parcours va être développé dans une perspective d’aménagement du territoire et de développement durable avec l’ambition de faire émerger des pratiques qui vont au-delà de celles communément initiées autour des chemins de randonnée. Il s’agit de développer le concept d’une Bande verte, citoyenne et géolocalisée de 2.000 km de long et 20 km de large, valorisant un tourisme lent et de citoyenneté, s’appuyant sur la valeur du Partage citoyen. Grâce à son Smartphone et à la géolocalisation, le marcheur, touriste, pèlerin, sportif…pourra accomplir un acte citoyen et solidaire en devenant acteur responsable du chemin emprunté…. L’objectif est de faire de ce parcours, un chemin du XXIème siècle : exemplaire, éthique, social et environnemental…, un lieu de partage et d’échange entre les locaux et les passants autour de projets concrets se structurant en relation avec l’Homme et la nature.

« Le Partage citoyen »

Dix-sept siècles après le geste universel de Martin, le partage a revêtu une forme contemporaine : Le Partage citoyen « Evolution de la conscience de l’absolue nécessité de partager au XXIème siècle : l’eau, l’air, la nourriture, les ressources, les savoirs, les cultures, l’accès à l’éducation, au travail, à la santé, au logement… ».

C’est un nouveau partage élargi, responsable, engagé.

Le Partage citoyen est un concept novateur, qui tend à rassembler les hommes au-delà des clivages de toutes natures, dans une même démarche : partage des ressources, des connaissances, des valeurs…. dans l’urgence de préserver l’Humanité. Face au défi de la mondialisation, à l’expansion démographique et à la mise en péril de l’écosystème de la planète, le partage est une nécessité morale pour la survie des populations.

Condition du dialogue interculturel et intergénérationnel, le Partage citoyen s’étend du partage matériel de l’eau, de la nourriture, de l’environnement et des richesses, au partage des valeurs spirituelles universelles et au partage interculturel.

L’enjeu de notre époque, c’est de développer le sens du partage, de la fraternité, de la justice et du respect de l’autre en favorisant l’implication active dans la vie de la société, dans un esprit d’ouverture au monde.

Le Partage citoyen a pour but de contribuer activement à tracer des perspectives pour demain et de contribuer à une vision globale de l’avenir. Le Partage citoyen met l’humanisme au centre du développement durable. Il peut donner une nouvelle impulsion à la solidarité entre les individus, les peuples, les générations et l’ensemble du vivant. Dans un monde de globalisation où l’interdépendance de tous les individus est devenue évidente, le Partage citoyen prend tout son sens. Les partenaires du projet pourront ainsi participer à une réflexion internationale au service de la solidarité pour les générations futures.

En savoir plus : http://www.saintmartindetours.eu/

Chemin de Saint-Martin – Martinusweg : Fontaine-le-Port <> Langenargen

Nouvel itinéraire « pays de Fontainebleau <> Lac de Constance – Bodensee »

Tourisme religieux et spirituel en pays de Fontainebleau
L’église Saint-Martin à Fontaine-le-Port. Dessin de 1816.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine-le-Port

Voir aussi :

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :