Les parnassiens

Un coin de table, 1872 Fantin-Latour Musée d’Orsay

Un coin de table est un portrait de groupe tout autant qu’un témoignage sur l’histoire littéraire du XIXe siècle, du mouvement poétique du Parnasse en particulier. À l’extrémité d’une table, plusieurs hommes sont réunis après un repas. Trois sont debout, de gauche à droite : Elzéar Bonnier, Émile Blémont, Jean Aicard. Cinq sont assis, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, Léon Valade, Ernest d’Hervilly, Camille Pelletan. Tous sont vêtus de noir sauf un, Camille Pelletan, qui n’est pas poète comme les autres, mais un homme politique. Émile Blémont distingué par sa position centrale acquiert le tableau qu’il offre au Louvre en 1910. Deux figures au moins manquent : Charles Baudelaire, disparu en 1867, et auquel le tableau devait initialement rendre hommage, et Albert Mérat qui ne souhaitait pas être représenté en compagnie des sulfureux Verlaine et Rimbaud et fut, dit-on, remplacé par un bouquet de fleurs.

  1. Les précurseurs
  2. Les parnassiens les plus célèbres
  3. Les parnassiens, stricto sensu
  4. Les grands poètes associés
    1. Mallarmé et le Parnasse contemporain
  5. Influence exercée par les parnassiens
Les précurseurs

Deux poètes ont particulièrement inspiré les idées des parnassiens, et ont même vu quelques-uns de leurs poèmes édités dans les recueils du parnasse contemporain.

Les parnassiens les plus célèbres

Les parnassiens, stricto sensu

Article détaillé : Les 99 poètes du Parnasse contemporain

Parmi les 99 poètes qui ont contribué au Parnasse contemporain, plusieurs ont marqué l’histoire littéraire comme romanciers :

Les grands poètes associés

Le mouvement est accompagné par quelques grands poètes, surnommés « Poètes Maudits », qui le côtoient à des titres divers, sans être réductibles à ses thèses, comme :

Mallarmé et le Parnasse contemporain

Influence exercée par les parnassiens

En dépit de ses origines françaises, le parnasse s’est étendu à des auteurs d’autres pays :

  • au Brésil : Olavo Bilac et aussi Raimundo Correia disciple d’Alberto de Oliveira ;
  • les parnassiens portugais : Cesário Verde, Florbela Espanca ;
  • les parnassiens polonais dont Antoni Lange, Felicjan Faleński, Cyprian Kamil Norwid et Leopold Staff ;
  • l’Italie avec Giosuè Carducci
  • l’Angleterre connait plusieurs poètes qui s’intéressent a ce mouvement : Edmund Gosse, Henry Austin Dobson, Andrew Lang.
  • le plus important poète roumain ayant des influences parnassiennes est Alexandru Macedonski ;
  • le Nicaragua avec le peintre Rubén Darío.
  • en Belgique ou Iwan Gilkin (1858-1924) qui est un parnasse réalisera un recueil de poésie appelé Parnasse de la Jeune Belgique.
  • en Espagne avec Salvador Rueda.
  • Le Parnasse a influencé l’Amérique hispanophone. Beaucoup de pays ont connu un changement dans leur littérature. Les auteurs sont souvent traduits et donnent des hommages dans les dédicaces des poèmes. Comme auteurs latins parnassiens, il y a l’Argentine avec Leopoldo Díaz avec son Atlantide conquise. Le Mexique avec Manuel Gutiérrez Nájera et sa rivista azul qui réunit de nombreux poète. Cuba avec Julián del Casal. Au Pérou avec Nicanor della Rocca de Vergalo, poète péruvien francophone avec par exemple son livre des incas

Voir aussi :

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :