Voyage au Congo d’André Gide. Carnets de route

Le site du Centre d’Etudes Gidiennes (sic) nous éclaire un peu plus sur la visite d’André GIDE (1869-1951) au Congod’avant les événements (selon l’euphémisme traditionnel des anciens coloniaux belges) :

André Gide a passé près de un an (de juillet 1926 à mai 1927) dans les possessions françaises de l’Afrique équatoriale.
La description des conditions de vie des Noirs le long du Congo et au Tchad forme un véritable réquisitoire contre l’administration coloniale et a fait sensation.
Grâce à ces remarques sociologiques et ethnologiques, nous sommes, au-delà de l’aspect purement politique, en présence d’un des grands livres de voyage de notre littérature.

Gallimard

Chapitre premier : Les escales – Brazzaville

Chapitre II :  La lente remontée du fleuve

Liens externes :

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :