Poésie comestible

12 mai 2020

Le vers poétique change de forme au cours du temps: il se rapetisse, il se rallonge et même devient impair. Il a lui-même son histoire.

En le réécrivant avec des matériaux comestibles, nous avions décidé de lui trouver une forme nouvelle.

L’espace du gâteau était devenu l’espace du poème.

Lundi 10 février 2020 dans la salle des commensaux nous avons cuisiné les vers sélectionnés, puis nous avons mangé les vers de Lamartine, Baudelaire, Hugo, Mallarmé, Aragon, Tzara, , Guillevic…

Tapenade, sérigraphie en chocolat , pâte sablée…

Photos : https://vhugo.org/poesie-comestible-vernissage/

Art sur le Chemin du Chocolat

Tous vos « poèmes-chocolat » seront publiés sur cette page. Envoyez-les par la page contact

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :