Orgel & Barockmusik – Orgue & musique baroque

Orgelstraße um den Bodensee – Route des Orgues autour du lac de Constance

  1. Deutsche barockkomponisten – Compositeurs baroques allemands
    1. Johann Grabbe (1585 – 1665)
    2. Heinrich Schütz (1585 – 1672)
      1. Orgelkonzert im Rahmen des « Heinrich Schütz Musikfest »
    3. Johann Hermann Schein (1586 – 1630)
      1. Allemande with Gemshorn and Organ
    4. Samuel Scheidt (1587 – 1654)
      1. Das Orgelwerk — Complete Organ Works
    5. Johann Jakob Froberger (1616 – 1667)
      1. Toccata, FbWV 102
      2. Capriccio in G
    6. Matthias Weckmann (vers 1616 – 1674)
      1. Toccata et prélude en ré
    7. Johann Rosenmüller (1617 – 1684)
    8. David Pohle (1624 – 1695)
    9. Johann Kaspar Kerll (1627 – 1693)
    10. Dietrich Buxtehude (vers 1637 – 1707)
      1. Cor van Wageningen – Dietrich Buxtehude – Schnitger organ
      2. Toccata pour orgue en fa majeur
    11. Johann Pachelbel (1653 – 1706)
      1. Canon de Pachelbel
      2. Toccata en mi mineur
    12. Johann Caspar Ferdinand Fischer (1656 – 1746)
    13. Johann Kuhnau (1660 – 1722)
    14. Johann Sigismund Kusser (1660 – 1727)
    15. Reinhard Keiser (1674 – 1739)
    16. Georg Philipp Telemann (1681 – 1767)
      1. Sonate pour orgue en ré Majeur
      2. Georg Philipp Telemann: A Monography for Organ
    17. Christoph Graupner (1683 – 1760)
    18. Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750)
      1. Œuvre pour orgue de Jean-Sébastien Bach
      2. Das Orgelbüchlein
    19. Johann Friedrich Fasch (1688 – 1758)
    20. Johann Melchior Molter (1696 – 1765)
    21. Sylvius Leopold Weiss (1687 – 1750)
    22. Johann Joachim Quantz (1697 – 1773)
    23. Johann Pfeiffer (1697 – 1761)
    24. Johann Adolph Hasse (1699 – 1783)
  2. Advent – Avent
    1. Orgel- Adventskalender

Deutsche barockkomponisten – Compositeurs baroques allemands

Johann Grabbe (1585 – 1665)
Heinrich Schütz (1585 – 1672)

Heinrich Schütz, in autografen Handschriften immer Henrich, latinisiert Henricus Sagittarius (* 8. Oktober / 18. Oktober 1585. in Köstritz; † 6. November. / 16. November 1672 in Dresden) war ein deutscher Komponist des Frühbarocks.

https://de.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Sch%C3%BCtz

Heinrich Schütz (né à Köstritz, 8 octobre 1585 – mort à Dresde, 6 novembre 1672, en latin Henricus Sagittarius) est un compositeur allemand, représentatif du premier baroque allemand, aux côtés, notamment, de Samuel Scheidt et de Johann Hermann Schein. Il est généralement considéré comme le plus grand musicien allemand antérieur à Jean-Sébastien Bach, et l’un des plus importants de la musique occidentale au XVIIe siècle avec Monteverdi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Sch%C3%BCtz

Orgelkonzert im Rahmen des « Heinrich Schütz Musikfest »

Johann Hermann Schein (1586 – 1630)

Johann Hermann Schein (* 20. Januarj / 30. Januar 1586. in Grünhain; † 19. November / 29. November 1630 in Leipzig) war ein deutscher Komponist und Liedtexter des Frühbarocks. Er war von 1616 bis 1630 Thomaskantor.

https://de.wikipedia.org/wiki/Johann_Hermann_Schein

Johann Hermann Schein est un compositeur et poète allemand né le 20 juin 1586 à Grünhain, aujourd’hui Grünhain-Beierfeld en Saxe, et décédé le 19 novembre 1630 à Leipzig.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Hermann_Schein

Allemande with Gemshorn and Organ

Samuel Scheidt (1587 – 1654)

Samuel Scheidt (getauft 4. November / 14. November 1587 in Halle (Saale); † 24. März / 3. April1654 ebenda) war ein deutscher Organist und Komponist.

https://de.wikipedia.org/wiki/Samuel_Scheidt

Samuel Scheidt, baptisé le 4 novembre 1587 et mort le 24 mars 1654 à Halle, est un musicien, organiste et maître de chapelle allemand. Élève de Jan Pieterszoon Sweelinck, il est l’une des principales figures de l’école d’orgue d’Allemagne centrale au cours de la première moitié du XVIIe siècle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Scheidt

Das Orgelwerk — Complete Organ Works

Johann Jakob Froberger (1616 – 1667)
Partition autographe de 1649.

Johann Jakob Froberger (* 18. Mai 1616 in Stuttgart; † 6.7. Mai 1667 auf Schloss Héricourt bei Mömpelgard, Grafschaft Württemberg-Mömpelgard) war ein deutscher Komponist, Organist und Cembalist des Barock.

https://de.wikipedia.org/wiki/Johann_Jakob_Froberger

Gedenkstein für Froberger vor dem Schloss Héricourt

Johann Jakob Froberger (Stuttgart, 18 mai 1616Héricourt, 7 mai 1667) est un musicien, compositeur, organiste et claveciniste, allemand.

Il occupe une place particulière dans la musique européenne de son temps, ayant été plus qu’aucun autre en contact direct avec les plus importantes traditions nationales du clavier et du luth en Italie, en France, aux Pays-Bas, en Angleterre et bien sûr en Allemagne. Véritable organisateur de la suite de danses, il est compté au nombre des plus importants compositeurs allemands du XVIIe siècle, en ce qui concerne les instruments à clavier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Jakob_Froberger

Toccata, FbWV 102

Capriccio in G

Matthias Weckmann (vers 1616 – 1674)

Matthias Weckmann (* geboren vor dem 3. April 1619 – wahrscheinlich zwischen Ende 1615 und Anfang 1617 – in Niederdorla; † 24. Februar1674 in Hamburg) war ein deutscher Organist und Komponist.

https://de.wikipedia.org/wiki/Matthias_Weckmann

Matthias Weckmann est un musicien et compositeur allemand, né à Niederdorla (dans le bailliage de Dorla) probablement en 1616 et mort à Hambourg le 24 février 1674.

Il est le fils d’un pasteur luthérien. Sa formation musicale s’effectue à Dresde (il est choriste à la Cour de Saxe sous la direction de Heinrich Schütz), puis à Hambourg auprès du célèbre organiste de l’église Saint-Pierre (Petrikirche) Jacob Schultze dit « Praetorius ».

Il est ainsi initié à la tradition musicale italienne (Schütz y a séjourné dans ses années de formation et côtoyé les Gabrieli et Monteverdi) et à celle des disciples de Sweelinck, dont Hambourg est un des centres. Il part au Danemark en 1637 avec Schütz, devient organiste à Dresde à la cour de l’Electeur de Saxe entre 1638 et 1642, retourne au Danemark jusqu’en 1647, pour fuir les combats qui ensanglantent la Saxe (c’est la Guerre de Trente Ans dont le Danemark est sorti depuis plusieurs années).

Pendant un nouveau et dernier séjour à Dresde, de 1649 à 1655, il rencontre, au cours d’une joute musicale organisée par l’Électeur, Johann Jakob Froberger avec lequel il restera ami et entretiendra toujours une correspondance suivie. En 1655, après concours, il est nommé à l’église Saint-Jacques (Jakobikirche) de Hambourg et y demeure pour le restant de sa vie. Il y fonde un ensemble orchestral renommé, le Collegium Musicum.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Matthias_Weckmann

Toccata et prélude en ré

Johann Rosenmüller (1617 – 1684)
David Pohle (1624 – 1695)
Johann Kaspar Kerll (1627 – 1693)
Dietrich Buxtehude (vers 1637 – 1707)
Orgue de Sainte-Marie d’Elseneur, dont Dietrich Buxtehude est titulaire entre 1660 et 1668.

Dieterich Buxtehude (* um 1637 wahrscheinlich in Helsingborg; † 9. Mai 1707 in Lübeck) war ein dänisch-deutscher Organist und Komponist des Barock. Sein Vorname ist auch in der Form Dietrich geläufig.

https://de.wikipedia.org/wiki/Dieterich_Buxtehude

Dieterich Buxtehude né vers 1637 à Helsingborg ou Buxtehude ou Oldesloe et mort le 9 mai 1707 à Lübeck, est un musicien, organiste et compositeur allemand d’ascendance danoise. Établi à Lübeck, l’une des villes les plus actives sur le plan musical en son temps, il compose pour la liturgie, mais aussi pour des concerts spirituels ou profanes plaisant au public local, notamment les Abendmusiken, veillées musicales de l’Avent dont il fait une institution qui se perpétue jusqu’au XIXe siècle.

L’un des musiciens les plus reconnus en son temps, il entretient de fructueuses amitiés musicales, comme avec Johann Adam Reinken, et attire de nombreux élèves parmi lesquels on compte Nicolaus Bruhns et sans doute Jean-Sébastien Bach. Son œuvre, dont une partie importante nous est parvenue, compte parmi les plus riches d’Allemagne pour la génération située après Sweelinck et Schütz et avant Bach, avec celles de Reinken et de Pachelbel. Cette œuvre est devenue un classique du répertoire d’orgue. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dietrich_Buxtehude

Cor van Wageningen – Dietrich Buxtehude – Schnitger organ

Toccata pour orgue en fa majeur

Johann Pachelbel (1653 – 1706)

Johann Pachelbel (getauft am 1. September / 11. September 1653 in Nürnberg; † 3. März 1706 ebenda) war ein deutscher Komponist des Barock. Er wirkte als Organist in Wien, Eisenach, Erfurt, Stuttgart, Gotha und ab 1695 an der Sebalduskirche in Nürnberg.

https://de.wikipedia.org/wiki/Johann_Pachelbel

Johann Pachelbel est un compositeur et organiste allemand de la période baroque, né le 1er septembre 1653 à Nuremberg (alors ville libre d‘Empire) et mort dans la même ville le 3 mars 1706.

Il est surtout connu du grand public pour ses fameux Canon et gigue en ré majeur pour trois violons et basse continue, couramment restreints au seul Canon de Pachelbel.

Son père était négociant en vin. Il fait des études musicales à Altdorf et Ratisbonne, et devient l’élève de Johann Kaspar Kerll. Il occupe successivement des postes d’organiste et de professeur en Autriche et dans plusieurs villes d’Allemagne centrale et méridionale.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Pachelbel 

Canon de Pachelbel

Toccata en mi mineur

Johann Caspar Ferdinand Fischer (1656 – 1746)
Johann Kuhnau (1660 – 1722)
Johann Sigismund Kusser (1660 – 1727)
Reinhard Keiser (1674 – 1739)
Georg Philipp Telemann (1681 – 1767)
Telemann, taille-douce de Georg Lichtensteger (vers 1745)

Georg Philipp Telemann (* 14. März / 24. März1681 in Magdeburg; † 25. Juni 1767 in Hamburg) war ein deutscher Komponist des Barock. Er prägte durch neue Impulse, sowohl in der Komposition als auch in der Musikanschauung, maßgeblich die Musikwelt der ersten Hälfte des 18. Jahrhunderts.

https://de.wikipedia.org/wiki/Georg_Philipp_Telemann

Georg Philipp Telemann (né le 14 mars 1681 à Magdebourg et mort le 25 juin 1767 à Hambourg) est un compositeur allemand.

Il fut pendant sa longue période créatrice un des plus célèbres compositeurs allemands de l’âge baroque et l’un des compositeurs les plus prolifiques de tous les temps (du moins sur la base des partitions qui nous sont parvenues : environ 3 700). Dans l’ensemble de sa production — près de 6 000 œuvres, dont plusieurs ont été malheureusement perdues —, on compte douze séries de cantates, une centaine d’oratorios, 44 passions, plus de 600 ouvertures à la française, 40 opéras et de nombreux concertos, suites orchestrales, quatuors et sonates. Son ami Haendel a pu dire de lui qu’il était capable de composer une musique religieuse à huit voix aussi naturellement que s’il s’agissait d’écrire une lettre. Par les impulsions novatrices qu’il a données tant à l’art de la composition qu’à la sensibilité musicale, il a puissamment marqué la musique de la première moitié du XVIIIe siècle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Georg_Philipp_Telemann

Sonate pour orgue en ré Majeur

Georg Philipp Telemann: A Monography for Organ

Christoph Graupner (1683 – 1760)
Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750)
Johann Sebastian Bach 1746, mit Rätselkanon (Zweitversion des Ölgemäldes von Elias Gottlob Haußmann)

Johann Sebastian Bach (* 21. März / 31. Mär z1685 in Eisenach, Sachsen-Eisenach; † 28. Juli 1750 in Leipzig, Kurfürstentum Sachsen) war ein deutscher Komponist, Kantor, Hofkonzertmeister, Violinist sowie Orgel- und Cembalovirtuose des Barocks aus Thüringen. In seiner Hauptschaffensperiode war er Thomaskantor zu Leipzig. Er ist der prominenteste Vertreter der Musikerfamilie Bach und gilt heute als einer der bekanntesten und bedeutendsten Musiker überhaupt. Insbesondere von Berufsmusikern wird er oft als der größte Komponist der Musikgeschichte angesehen. Seine Werke beeinflussten spätere Komponistengenerationen und inspirierten musikschaffende Künstler zu zahllosen Bearbeitungen.

https://de.wikipedia.org/wiki/Johann_Sebastian_Bach

Jean-Sébastien Bachné à Eisenach (Duché de Saxe-Eisenach) le 21 mars 1685 et mort à Leipzig le 28 juillet 1750, est un musicien, notamment organiste, et compositeur allemand.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-S%C3%A9bastien_Bach

Œuvre pour orgue de Jean-Sébastien Bach
Das Orgelbüchlein

Johann Friedrich Fasch (1688 – 1758)
Johann Melchior Molter (1696 – 1765)
Sylvius Leopold Weiss (1687 – 1750)
Johann Joachim Quantz (1697 – 1773)
Johann Pfeiffer (1697 – 1761)
Johann Adolph Hasse (1699 – 1783)

Advent – Avent

Orgel- Adventskalender

Eine deutsch-französische Weihnacht – un Noël franco-allemand

Voir aussi :

 

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Un avis sur « Orgel & Barockmusik – Orgue & musique baroque »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :