Marie-Thérèse Stanislas

Une biographie de Geneviève Bonniot, la fille tant aimée de Stéphane Mallarmé, qui consacra une grande partie de sa vie au rayonnement intellectuel du poète, par Marie-Thérèse Stanislas. Paru en janvier 2007.

Résumé


J’étais encore enfant lorsque j’ai pris conscience que, pendant les vacances, j’habitais une demeure qui avait une histoire : un poète dont le nom était déjà universellement connu y avait vécu, il s’appelait Stéphane Mallarmé. J’ai aimé le poète, son ombre planait, mais je ne pouvais pas comprendre sa poésie. Plus tard, je revenais sur les lieux de mon enfance. Le vieux gîte attendait dans un décor immortalisé depuis des lustres. Les fenêtres s’ouvraient sur la rivière, la grâce des choses fanées auréolait les délicats bibelots ; pieux souvenirs, ils sont du cénacle les survivants. La correspondance de Mallarmé et des siens a été conservée intégralement. Des chercheurs ont exploité de nombreuses lettres pour que grandisse le nom de Stéphane Mallarmé. Afin que perdure la tradition familiale, j’ai souhaité, à l’aide de documents originaux, faire mieux connaître celle qui avait consacré sa vie à l’un de nos plus grands poètes. M.-Th. STANISLAS

Sommaire

  • L’enfance de Geneviève
  • La grande sœur
  • Une adolescente courtisée
  • Une jeune femme épanouie
  • Les difficultés financières
  • Geneviève et les amis de son père
  • Une vocation de vestale
  • Trois femmes en deuil
  • Un prétendant comblé
  • La réalisation d’un rêve
  • In memoriam
  • Les prémices de la guerre
  • Maladie de Geneviève
  • Les derniers jours de Geneviève
  • L’héritier
  • La vie après Geneviève
  • Edmond Bonniot et les éditeurs
  • Les dernières années à Valvins

Liens externes :

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :