Odilon Redon, ‘Les Yeux clos’

Odilon Redon ‘Les Yeux clos’

Il pleut, et, les yeux clos, j’écoute,
De toute sa pluie à la fois,
Le jardin mouillé qui s’égoutte
Dans l’ombre que j’ai faite en moi.

Extrait du poème « Le jardin mouillé » de Henri de Régnier

Peinture : Odilon Redon ‘Les Yeux clos’

Musique : Jacques de la Presle, le Jardin mouillé

Choix des correspondances entre poésie, peinture et musique par Bénédicte Rostaing

À noter que ce tableau a inspiré le compositeur japonais Tōru Takemitsu pour une œuvre orchestrale intitulée Visions (1989) dont les deux parties s’intitulent Mystère (autre titre d’une lithographie de Odilon Redon) et Les Yeux clos.

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :