Montesquiou et Mallarmé

MALLARMÉ (Stéphane) Lettre autographe signée à Robert de Montesquiou.
Paris, 2 juillet [1888 ?]. https://www.artcurial.com/fr/lot-mallarme-stephane-lettre-autographe-signee-robert-de-montesquiou-paris-2-juillet-1888-4160-31

Montesquiou, présenté par Mallarmé à JKH, … devient un modèle pour des Esseintes… Et toujours fasciné par Mallarmé et ses très proches…. jusqu’à….(à suivre)

Anne Borrel

Robert de Montesquiou.
(Portrait par Giovanni Boldini (1897).
Paris, musée d’Orsay.)

Le comte Robert de Montesquiou, né à Paris le 19 mars 1855 et mort à Menton (Alpes-Maritimes) le 11 décembre 1921, est un homme de lettres français, poète, dandy et critique d’art et de littérature.

« Poète et dandy insolent », il aurait servi de modèle à des Esseintes dans À Rebours (1884) de Huysmans et à Monsieur de Phocas de Jean Lorrain. Il fournit aussi à Marcel Proust l’un des modèles du baron de Charlus dans À la recherche du temps perdu, ce qui le rendit furieux malgré les dénégations de Proust. La postérité l’a malmené sans tenir compte de la diversité de ses activités et de la qualité de ses écrits.

En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_de_Montesquiou

Liens externes :

Voir aussi :

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :