Des Suédois à Grez

La mère Chevillon

« En 1860, la vieille auberge de Grez fut achetée par Jules Chevillon et sa femme Marguerite-Virginie Dupérat, dite « La mère Chevillon ». Peu à peu ils apportèrent des améliorations et les artistes vinrent nombreux. La mère Chevillon était la bonté même, elle accueillait les artistes comme ses enfants, les soignait, leur préparait des tisanes s’ils étaient malades; elle a laissé le meilleur souvenir et j’ai vu beaucoup d’artistes, français et étrangers, dans les dernières années de sa vie, alors qu’il n’y avait plus d’hôtel Chevillon, venir la trouver dans la modeste maisonnette qu’elle habitait, pour lui apporter leur souvenir affectueux… ». Etant très bonne et faisant un large crédit aux artistes pour la plupart fort pauvres, elle n’avait pas fait fortune et âgée et fatiguée, elle céda la maison à son fils Paul. De nombreuses pochades, quelques une importantes et très belles ornaient les murs ».

Extraits d’après Fernande Sadler.

La mère Chevillon mourut le 11 Octobre 1920. Le Musée de Grez possède deux portraits d’elle par Fernande Sadler. Après la guerre de 1870 et jusqu’à la veille de 1914, l’hôtel Chevillon reçut un très grand nombre de peintres, écrivains et artistes étrangers (américains, anglo-saxons, scandinaves et japonais). Les années 1883-1884-1885 virent une affluence particulière des suédois à Grez, tantôt à la Pension Laurent, le plus souvent à l’hôtel Chevillon.

http://amisdegrezsurloing.fr/?p=230

La colonie des artistes scandinaves

Les années 1880 voient arriver la colonie des artistes scandinaves.

Les précurseurs sont les peintres norvégiens Christian Skredsvig et Christian Krohg, vite rejoints par le suédois Karl Nordström qui à son tour invite Carl Larsson. Ce dernier y rencontre l’artiste Karin Bergoo, et son amie Julia Beck. Bruno Liljefors, Ernst Lundström, Oscar Björck, Peter Kroyer et l’écrivain August Strindberg accompagné de sa famille s’installent pour des durées variables.

C’est durant cette décennie que F. B. Chadwick et son épouse Emma Löwstädt achetent la pension Laurent.

La colonie scandinave comprend un nombre important de jeunes femmes, Paris étant à l’époque le seul lieu où les jeunes femmes étaient acceptées dans les ateliers. De ce fait, naissent des idylles, suivies de mariages, quelquefois mixtes comme ceux de l’américain F.B. Chadwick et d’Emma Löwstädt, du canadien W. Blair Bruce et de Caroline Benedicks, suédoise.

D’autres artistes scandinaves ont peint à Grez : ils se nomment Richard Bergh, Carl F.Hill,, Georg Pauli, Oscar Torna, Anders Zorn,…

Une bonne part d’entre eux reconnaîtra avoir été influencée par les travaux du peintre meusien Jules Bastien-Lepage.
http://artistes-grezsurloing.fr/

Carl Olof Larsson Selfportrait from 1906

Carl Olof Larsson, né le 28 mai 1853 à Stockholm et mort le 22 janvier 1919 à Sundborn, près de Falun, est un artiste suédois, principalement dessinateur et illustrateur, peintre et aquarelliste, peintre de cartons de tapisserie et de compositions murales, fresquiste et décorateur d’intérieur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Larsson

P.S. Krøyer, Hip, hip, hurra! (1888)


Oscar Gustaf Björck (1860–1929) est un peintre suédois. Il a également été professeur à l’Académie royale des arts de Suède.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Bj%C3%B6rck

Voir d’autres toiles d’artistes :

Littérature

 » J’envisage d’employer quelques étés de ma vie à découvrir l’Europe comme Stanley a découvert l’Afrique ! Tout le monde écrit sur les capitales, les musées, les monuments anciens, les journaux et les agents de police, sur les théâtres et sur les hôtels, mais personne n’a écrit sur la population rurale et sur son mode de vie, et pourtant c’est sur elle que reposent la ville et la société tout entières. Je ne veux pas parler de la façon dont le paysan se marie ou danse, ni du nom qu’il donne au cloporte. Je veux décrire son mode de vie et ce qu’il pense, comment il se porte, à quoi ressemblent les paysages dans lesquels il vit et ses prés et ses champs. Je veux connaître ses opinions sur la vie culturelle et sur l’avenir !  » (…)

https://www.persee.fr/doc/rural_0014-2182_1989_num_113_1_3249_t1_0248_0000_1

Construit à la manière d’un tableau, ce roman se déroule entre l’Ile-de-France, la Suède et le Danemark, et relate la vie d’un groupe de peintres à la recherche de l’équilibre entre l’art, la vie et le bonheur. Résumé Grez-sur-Loing, 1884. Ulrick Tercier fait la connaissance d’une communauté d’artistes scandinaves venus séjourner dans ce petit village de Seine-et-Marne « découvert » par Jean-Baptiste Corot. Autour de Carl Larsson et sa femme Karin, se réunissent les peintres Soren Kroyer (Peder Severin Krøyer), Michael et Anna Ancher, Christian Krohg et bientôt la belle Julia Lundgren, amie de Karin Larsson, mais aussi Oscar Björk, Karl Nordström, Viggo Johansen, Marie Triepke Krøyer… Tous sont venus peindre la lumière d’Île-de-France, tant vantée par les Impressionnistes. L’écrivain August Strindberg est aussi de la partie. Pour le jeune Ulrick, à la recherche de lui-même, ce groupe représente la joie de vivre, la passion et une certaine idée du bonheur qu’il devra pourtant remettre en question. Sa propre quête d’absolu l’amène à Skagen au Danemark à la recherche de ses racines, à Sundborn en Suède où la famille Larsson s’installe à partir de 1888, à Giverny où Julia souhaite rencontrer Claude Monet. Plongée dans l’atmosphère artistique de la fin du xixe siècle, auprès de personnages réels et imaginaires, ce livre est aussi et surtout une réflexion sur le bonheur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sundborn_ou_les_Jours_de_lumi%C3%A8re?fbclid=IwAR3lmZ7j4y6IK9hqvshavLiKuWnfeVa-VTM7Vf3F1nSx4BCeYuVeZyv2nTU

Agenda

Noël

La Sainte-Lucie

Merry Christmas (1881)


Viggo Johansen (3 January 1851 – 18 December 1935) was a Danish painter and active member of the group of Skagen Painters who met every summer in the north of Jutland. He was one of Denmark’s most prominent painters in the 1890s.
https://en.wikipedia.org/wiki/Viggo_Johansen

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :