Le cerf dans l’art et la culture

« Voici donc l’animal porteur d’une forêt de symboles, tous apparentés au domaine obscur de la force vitale. Et d’abord ses bois, cette ramure dont le nom, la forme et la couleur semblent sortir des arbres et que chaque année élague comme un bois sec, chaque année les refait pour donner la preuve visible que tout renaît, que tout reprend vie ; par la chute et la repousse de ces os branchus qui croissent avec une rapidité végétale, la nature affirme que sa force intense n’est qu’une perpétuelle résurrection, que tout doit mourir en elle et que pourtant rien ne peut cesser. Aussi a-t-elle lié les bois du cerf à l’élan dont elle est tout entière la pérennité. La profusion de la sève qui les nourrit rejoint en lui la richesse de la semence, de sorte qu’il représente l’immémoriale vigueur fécondante, la puissance d’une inlassable sexualité. Son brame les met en scène d’une façon qui frappe l’imagination des hommes. Aussi a-t-on pris l’animal comme l’expression de la virilité, et par là de la puissance, puis de la suprématie. Pendant des siècles, cerf et seigneur ont été voués l’un à l’autre, il a été fait noble, un interdit frappait sa viande, son braconnage était puni de mort. Seuls les rois des hommes pouvaient chasser le roi des forêts ».

— Pierre Moinot, Anthologie du cerf

En savoir plus sur wikipedia

Rodolphe BODMER 1885 « Cerfs et biches allant au « gagnage »— A l’Aube, les animaux de la forêt passaient  à travers les brèches du « bornage » de pierre ( qui limitait la forêt royale ) et  allaient se nourrir dans les champs, dans la plaine de Bière. C’est cela « aller au gagnage »… Les braconniers de Barbizon attendaient les bêtes à leur retour. Le plus célèbre d’entre eux était  Rodolphe Bodmer ( le fils du célèbre Karl BODMER, peintre des peaux-rouges d’Amérique). Rodolphe ne quittait le bar de l’hôtel des Charmettes ( où il avait une ardoise astronomique…) que pour braconner …ou peindre magnifiquement les animaux de la forêt. Cercle des amis de Barbizon

Invitation :

Bienvenue aux « artistes animaliers » de la forêt de fontainebleau, si vous souhaitez voir publiés ici vos travaux artistiques sur le cerf et les animaux de la forêt, il vous suffit de laisser un message à la page contact.

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :