Le Bouleau, l’arbre des chamans

« Le Bouleau, l’arbre de la purification »

Son nom français, le bouleau verruqueux le doit aux verrues résineuses incrustées sur ses rameaux. Son nom latin, Betula pendula, évoque les fines branches qui pendent si délicatement dans les villes et les jardins. De nos jours, le bouleau profite doublement de la présence humaine : non seulement, il s’est fait adopter pour sa beauté dans les zones construites mais il sait aussi exploiter les revers de la civilisation : c’est un « profiteur » de l’exode rural.

Arbre pionnier, il est l’un des premiers végétaux ligneux à annoncer le retour de la forêt en s’avançant dans les paysages ruraux abandonnés par l’agriculture. Les propriétés remarquables de son bois pourraient même lui valoir un rôle plus important dans l’aménagement des forêts : bien gérés, les peuplements de bouleaux sont très accueillants, favorables à la diversité des espèces et produisent un bois de haute qualité.

Symbole de la purification printanière, du renouveau de la nature, le bouleau est l’arbre de la connaissance des Finno-Ougriens et des chamans sibériens qui tirent une boisson fermentée de sa sève qu’ils nomment eau ou sang.

Un coucou est perché sur sa plus haute branche et prédit l’avenir.

Son écorce blanche, support imputrescible d’écriture, a de tout temps frappé l’imagination des hommes dans les pays nordiques où il illumine la nuit boréale et les sombres forêts d’épicéas

Protecteur des jeunes filles et garant des mariages, il procure espérance dans l’avenir.

Ses verges souples et solides ont fait entrer la sagesse dans bien des cerveaux rétifs ; réunies en faisceaux, elles représentent la force de ceux qui sont solidaires ; attachées en balais, elles chassent les maladies et la vieille année, préparant la route à l’année nouvelle et au retour du jour.

En savoir plus sur le symbolisme du bouleau et son utilisation en thérapie : https://www.luminessens.org/post/2016/11/02/le-bouleau-larbre-des-chamanes

Cure de sève (ou jus) de bouleau

Entre mars et avril, c’est le moment de faire une cure de sève (ou jus) de bouleau. Bienfaits, mode d’emploi, durée, contre-indications, quantité par jour, conservation… Découverte avec Victoria Renaud-Foughali, conseillère spécialisée en phytothérapie et dirigeante de l’herboristerie Millymenthe.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2519748-cure-de-seve-bouleau-bienfaits-comment-faire-duree-quand-maigrir-contre-indication/

Fraktos, seule forêt de bouleaux massifs de Grèce

L’œil-des-Nations / Grèce

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :