Île Saint-Pierre

L’île Saint-Pierre

Engloutie au milieu du fleuve millénaire
Émergeait autrefois une île étincelante
A la chaude lumière des ardeurs missionnaires
De nos illustres aïeux aux âmes resplendissantes.

Entre les deux rivages des hauts et bas mondes,
Dans la main de saint Pierre, enfer et paradis
Se séparent toujours dans le secret de l’onde
Si douce et que repoussent à jamais les maudits.

Splendeur sereine de la vérité éternelle
C’est Toi qui fût jadis le subtil battement
De l’espérance bacotte tirant fort sur les ailes
Des avirons du bac en son fleuve dormant.

Michaël Vinson

NB. La place de l’île Saint-Pierre doit son nom à une île aujourd’hui disparue qui se trouvait jusqu’en 1957 au milieu du fleuve à l’emplacement actuel de l’écluse. Jusqu’en 1860, la Seine est peu profonde et traversable à gué. Le passage s’effectue sur un bac conduit par un passeur du village, d’où le nom de « bacots » donné familièrement aux habitants de Bois-le-Roi, village international

Voir aussi :

%d blogueurs aiment cette page :