A vos souhaits!

  1. Bienvenue dans le café des souhaits !
    1. Café des souhaits – mode d’emploi
    2. Le gouter des souhaits
  2. Arbre à souhaits
  3. L’Arbre de la Guitare Love Révolution
  4. Voir aussi
Bienvenue dans le café des souhaits !

EN ROUTE POUR UN VILLAGE MEILLEUR DANS UN MONDE MEILLEUR.

Pourquoi ne pas faire de votre village un village pilote pour un monde meilleur? Ce qui veut dire qu’il serait un espace ouvert à toutes les idées et à toutes les visions de développement que les habitants peuvent proposer.

Un monde meilleur – étant par définition un monde meilleur pour chacun – ne peut émerger qu’à partir des souhaits et des aspirations de chacun. Il en est en quelque sorte « la somme ». Un « monde meilleur » est un monde dans lequel chacun est reconnu, dans ce qu’il est et dans ses aspirations. Et un « village meilleur » ne peut être ainsi qu’un village ou prévalent l’écoute et le soutien mutuel.

Nous avons tous un ou des souhaits pour une vie meilleure, quelque fois même nous avons pensé à des projets pour cela. Mais souvent nous renonçons faute de trouver une aide ou parce que la concurrence ou l’hostilité envers tous ceux qui poursuivent leurs rêves ont été trop importants.

Le « café des souhaits » annule tout esprit de compétition et du « chacun pour soi » et propose au contraire de développer une dynamique d’entraide afin que chacun puisse réaliser ses propres souhaits. Il suffit quelques fois d’un petit coup de pouce ou d’une seule rencontre pour que de grands rêves se réalisent.

Ces cafés des souhaits s’inscrivent dans une dynamique de reconquête de sa créativité dans la mesure où formuler un souhait c’est déjà exercer sa créativité, et les réaliser, encore plus. Il sont donc complémentaires avec des pédagogies de la créativité.

Après avoir essuyé les plâtres quelques temps à Paris, et avec un grand succès, cette initiative qui vise à recréer en profondeur du lien social, fortement abîmé de nos jours, et cela paradoxalement par l’hypertechnologie de la communication qui détruit la relation humaine, vient maintenant à la rencontre des villages du pays de Fontainebleu. Si la virtualité bien utilisée est très précieuse pour échanger, et ce groupe est là pour ca, ces cafés n’ont de sens que dans le cadre d’un échange direct, dans n’importe quel lieu qui peut ainsi devenir un “café”. Chacun est donc invité à créer un “café des souhaits” chez lui ou n’importe où à l’extérieur durant les beaux jours.

Café des souhaits – mode d’emploi

Vous demandez aux personnes qui seraient intéressées à participer d’écrire leur souhait, ou une liste de leurs souhaits, leur rêves, qu’ils soient petits ou non, chaque « petit rêve » en cachant généralement un autre plus grand et qui pourra émerger peu à peu. Cela peut être un souhait personnel comme « changer de vie », « créer une activité », « trouver des amis pour partir en week-end », « trouver l’âme sœur », etc. ou « transpersonnel », c’est à dire se mettant plus précisément au service de l’intérêt commun. Ces souhaits pourront être anonymes ou signés selon le désir de chacun.

Lors de la réunion, vous pouvez placer un chapeau à l’entrée dans lequel chacun des participants est invité à déposer son souhait ou sa liste de souhaits.
Puis l’animateur prend au hasard un premier souhait et le fait tourner afin que chaque participant puisse en prendre connaissance en silence (sans réagir de suite). Puis il fera de même avec tous les souhaits qui sont dans le chapeau. Une fois que tout le monde à lu les souhaits, l’animateur demande aux participants si un souhait les a particulièrement interpellé. La discussion va automatiquement s’engager d’une manière informelle. Le porteur du souhait (généralement anonyme) va alors être très intéressé de voir comment son souhait est perçu et compris par d’autres personnes. Il se pourra alors qu’il se dévoile et dise que c’est son souhait. Une discussion plus précise s’amorcera alors et déjà un premier « groupe de souhaits » (groupe des personnes se sentant concernées par un souhait) émergera.
Puis l’animateur (qui veillera à ce que la discussion ne s’éternise pas car le but du jeu est de faire en sorte que tous les souhaits soient traités) lira systématiquement chaque souhait qui feront là encore l’objet de discussions informelles entraînant la création de nouveaux « groupes de souhaits ».

Une fois que tous les souhaits auront été traités, l’animateur proposera aux groupes qui se sont constitués de continuer leurs échanges en toute liberté afin de voir comment ces souhaits peuvent se réaliser. La fin de la séance est donc fonction de la densité des échanges et du « souhaits » des participants d’y mettre fin après s’être donnés rendez-vous entre eux pour la suite des échanges.

Une chose importante que l’on peut préciser dans ces réunions à ceux qui échangent autour de leurs souhaits respectifs est celle-ci : « c’est en aidant l’autre à réaliser ses propres souhaits que l’on se donne le plus de chance de réaliser les siens ». C’est une réalité qu’il faut préciser parce que d’une part, c’est vrai d’expérience, et que d’autre part, nous vivons dans un monde où beaucoup pensent que s’occuper du souhait d’autrui est une perte de temps (le monde du chacun pour soi).
D’ailleurs, tout naturellement, lorsque vous verrez une personne s’intéresser à votre souhait et vous signifier sa disponibilité à vous aider, vous serez amené à vous intéresser vous-même à son souhait et a tenter de l’aider pour lui « rendre la monnaie de sa pièce ». Et c’est ainsi qu’une entraide effective commencera à voir le jour et que chacun découvrira le plaisir d’agir concrètement pour que la vie de chacun devienne meilleure, c’est-à-dire plus conforme aux aspirations de chacun. Et nous amorcerons ainsi une dynamique vers un monde dans lequel les besoins et les désirs de chacun sont pris en compte, un  » monde meilleur » donc!

N’oubliez pas, quelques fois (toujours!) il suffit juste d’un petit coup de pouce pour que les rêves de chacun puissent se réaliser.

Bienvenue dans le café des souhaits! 

Le gouter des souhaits

Il va sans dire que ce « café des souhaits » peut se tenir au sein d’une famille et qui trouvera là un outil très précieux pour établir (ou rétablir) une communication profonde.

Arbre à souhaits

Accrochez en commentaire de cet article votre souhait personnel pour l’année 2023. Un inconnu pourrait très bien vous aider à le réaliser et devenir votre plus grand ami!

PS On peut également utiliser un « arbre à souhaits » pour la tenue d’un « café des souhaits »

L’Arbre de la Guitare Love Révolution

Extrait de la pièce de théâtre “Guitare Love Révolution”

SCENE VII
Love City Interlude
L’Arbre de la Guitare Love Révolution

Laurent et Philippe, l’homme diabétique, se retrouvent sur un pont de Paris. Ils ont posé là l’Arbre de la Guitare Love Révolution (arbre aux souhaits)

Tandis que Laurent joue de la guitare, Philippe harangue la foule :

PHILIPPE
A vos souhaits m’sieurs dames, à vos souhaits ! Qui a un petit souhait à accrocher à l’arbre aux souhaits ?

UN PASSANT
Un souhait à accrocher sur un arbre ? Allons-bon, voilà qui est bien curieux. Et pourquoi donc faudrait-il accrocher un souhait à cet arbre ?

PHILIPPE
Mais pour qu’il se réalise, mon bon monsieur. Vous devez bien avoir de nombreux souhaits que vous n’avez jamais réalisés ?

LE PASSANT
Ah certainement, je crois bien que je n’ai même jamais réalisé mes souhaits les plus chers ? Et vous pensez qu’il suffirait de les écrire sur un petit bout de papier et de l’accrocher sur votre arbre aux souhaits pour qu’ils se réalisent ?

PHILIPPE
Hm, je ne crois pas en effet qu’un simple coup de vent suffise pour cela.

LE PASSANT
Ah vous voyez bien, ca ne sert à rien votre histoire à moins de vouloir faire joli, et je dois dire que ce n’est pas vilain non plus. C’est même du plus bel effet mais….. ah quoi bon si votre arbre à souhait ne permet pas de réaliser ses souhaits ?

PHILIPPE
L’arbre non. Mais un autre passant qui pourrait lire votre souhait pourrait bien être la personne qui vous permettrait de le réaliser. Parce que voyez-vous, tout seul, nous ne pouvons pas réaliser nos souhaits. Même si ce sont des souhaits très personnels, qui ne concernent que vous, il n’est pas possible de les réaliser sans le concours d’autrui. C’est ainsi, c’est une loi, seuls nous ne sommes rien, nous ne pouvons rien….

LE PASSANT
Ah je comprends mieux, il faut accrocher son souhait pour pouvoir accrocher un autre passant qui pourrait alors nous aider à réaliser nos propres souhaits…. Astucieux votre idée. Mais je crains que ce passant miraculeux n’ait déjà que fort à faire pour réaliser ses propres souhaits sans avoir à se préoccuper en plus des souhaits des autres. Chacun ses souhaits et les souhaits seront bien gardés !

PHILIPPE
Bien gardés, et même définitivement enterrés. Histoire que ca ne dérange plus personne. Avoir des souhaits c’est dérangeant. Manquerait plus que ca que chacun ait des rêves et l’envie des les réaliser. Vous voyez la pagaille ?

LE PASSANT
Une pagaille monstre, en effet. Mais heureusement, les arbres à souhait ne courent pas les rues, c’est bien la première fois que j’en vois un à Paris. Mais vous ne m’avez pas répondu, qu’est-ce qui pourrait bien amener un passant qui voudrait réaliser son propre souhait à s’intéresser à celui d’autrui ?

PHILIPPE
Oh mais c’est bien simple monsieur, c’est que comme on ne peut pas réaliser son souhait tout seul, qu’il faut même être deux au minimum pour cela, alors dans notre jardin à souhait, la règle d’or consiste en ceci : la meilleure manière de réaliser son souhait c’est de commencer à aider autrui à réaliser le sien.

LE PASSANT
Ah je vois, une « solidarité du souhait » en quelque sorte. Je t’aide et tu m’aides et on y arrive ensemble.

PHILIPPE
Aussi simple que ca : faites aux autres ce que vous aimeriez que l’on vous fasse !

LE PASSANT
Alors la, dans ces conditions, vu que je dois bien admettre que je n’ai jamais véritablement réalisé mes souhaits les plus chers, je veux bien jouer à ce petit jeu qui me vaudrait quelques chandelles….

(Le passant prend le petit papier que lui tend Philippe mais rien ne vient.)

Tiens, c’est curieux, je pensais pourtant en avoir beaucoup des souhaits, et là, plus rien ne me vient, comme disparus !

PHILIPPE
C’est qu’à force de ne jamais réaliser ses souhaits, ceux-ci finissent bien souvent par se lasser et nous quitter. Voilà qui n’est pas bien grave, on peut toujours en trouver d’autres à tout moment.

LE PASSANT
Grave, non, mais ennuyeux tout de même. Ca m’embête bien de voir que je suis devenu un homme sans souhait sans m’en être aperçu.

PHILIPPE
C’est ce que je vous disais, nos rêves nous échappent souvent et vont vivre leur vie ailleurs. Ils n’aiment vraiment pas çà, mais alors pas du tout, que de devoir attendre sans jamais espérer pouvoir vivre leur véritable vie. Alors ils nous quittent, ils s’envolent.

LE PASSANT
Vous avez bien raison, que de rêves envolés !

PHILIPPE
Et qui viennent se poser sur l’arbre aux souhaits pour se reposer et attendre un peu aussi que les hommes sans rêves puissent les retrouver.

LE PASSANT
Je peux aller voir ces souhaits qui se reposent dans l’arbre ? J’aimerais bien qu’ils m’inspirent un peu.

PHILIPPE
Ah non, ils n’aimeraient pas ca du tout d’être dérangés par un homme sans souhaits, un homme sans rêves.

LE PASSANT
Très bien, mais alors que dois-je faire ?

PHILIPPE
Trouver un souhait, un vrai, un souhait que vous voudriez vraiment qu’il se réalise.

LE PASSANT
Hm je comprends, mais saperlipopette, rien à faire, aucun souhait à l’horizon !

(Passe alors une rafale de vent et qui fait éternuer le passant)

Aaaaa tchoum !

PHILIPPE
A vos souhaits monsieur !

LE PASSANT
A la bonne heure, voici mon plus cher souhait qui vient de revenir !

PHILIPPE
Oui Monsieur, c’est la bonne heure, celle du nouveau rendez-vous que vous venez de prendre avec votre destin. Ecrivez-le vite et accrochez-le à l’arbre des souhaits avant qu’il ne s’envole à nouveau.

LE PASSANT
Si fait monsieur, si fait, j’y cours

PHILIPPE
(S’adressant au public)

Un petit souhait ? Un grand souhait ? Un très grand souhait ? Qui a un souhait qu’il aimerait réaliser ?
Personne ?
Tout le monde a réalisé tous ses rêves ? Profitez-en, l’occasion ne passe qu’une fois, et il faut savoir saisir sa chance. Vous n’avez juste qu’à écrire votre souhait et à venir l’accrocher à l’Arbre aux Souhaits. Un petit geste qui peut changer toute votre vie. Pourquoi s’en priver ?
Personne n’a un petit souhait ? Petit… petit… petit souhait, où es-tu ? (comme s’il appelait des poules en marchant de long en large sur le devant de la scène en regardant le public.)

NB La pièce complète est disponible en pdf sur simple demande à Michaël Vinson

Voir aussi

 

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :