L’ Art sur le chemin de la Poésie

TOUS LES CHEMINS DE L’ART

Je suis Tous les Chemins de l’Art
La fée électrique de la création
Que seule la rupture filamenteuse évanouit

Je suis faite de matière, de sons, de couleurs,
De lumières qui se décomposent dans le grand prisme
De la permanente métamorphose du vivant

Sans cesse je m’élance en de nouvelles lignes de chant
Se multipliant en polyphonies jaillissantes et
Toujours de plus en plus complexes :

Je suis la plus belle musique du monde
La musique de ce qui arrive quand on ne l’attend pas

Rien ne peut m’arrêter, c’est dans ma nature que
D’être portée par le souffle puissant de l’Inspiration
Qui ne se commande pas mais qui commande

J’avance, toujours, je me tends et je me détends,
J’atterris en points d’orgue, j’attends et reprends le chant

Sans cesse je provoque l’impossible de la rencontre
de ce qui ne se serait jamais rencontré

Je suis l’impossible qui rend tout possible

Je suis la Grande Connexion entre les choses et les êtres
Je suis l’Énergie qui fait qu’il y a quelque chose plutôt que rien
Je suis le mystère inouï de la vie qui triomphe sans cesse
De la banalité de la mort

Je suis Tous les Chemins de la Vie

Michaël Vinson, poète à Bois-le-Roi

Bâtissons un monde meilleur

De la créativité …..

On touche ici un point très sensible, dans la mesure où le mot de créativité, avec ceux de spiritualité et de « mort » sont trois tabous majeurs de la civilisation occidentale. Pourquoi la créativité est-elle tabou? Parce qu’elle pose la question de la liberté et de sa capacité à s’affranchir de l’ordre établi, à « ouvrir son propre chemin » (d’où « tous les chemins de l’art » et dans la mesure où l’étymologie du mot « art » renvoie à « manière d’être » et « façon d’agir », et donc à la personne qui pense et agit selon sa conscience et non selon un modèle imposé de l’extérieur ou « formatage »). De plus, et pour des raisons trop longues à développer ici, la créativité à été sciemment détruite à l’école dès le plus jeune âge. Parler de libérer sa créativité veut dire en fait la retrouver ou la reconquérir, vu que tous les enfants sont naturellement artistes. Ce qui dit Picasso : « tous les enfants sont des artistes, le plus difficile c’est de le rester une fois adulte ». Quoi qu’il en soi, « bâtir », veut dire « construire » et donc « créer ». Il faut donc prendre les moyens pour reconquérir sa créativité et le livre de Cameron, qu’on ne présente plus, est remarquable en ce sens. C’est l’histoire de 12 semaines, même si la créativité revient avant d’arriver à terme de son programme. J’ajouterai qu’ayant beaucoup travaillé sur cette question de l’avènement d’un monde meilleur, je peux dire que le problème de base qui fait cela ne reste que tentatives sans lendemains, ou déclarations d’intention, c’est cette perte de créativité et donc d’imagination. N’oublions pas ce que disait Yunus, le prix Nobel de la Paix créateur du micro-crédit : « un monde meilleur commence par l’imagination ». Dont acte.

Pour rejoindre cette initiative : https://www.facebook.com/groups/batirmondemeilleur

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :