Chemins de l’art rupestre préhistorique

« Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe » certifié en 2010

L’art rupestre préhistorique est l’art des premiers Européens. Il est apparu en Europe il y a 42 000 ans et s’est développé jusqu’au début de l’âge de fer dans certaines régions. Depuis la reconnaissance de l’authenticité de la grotte d’Altamira par les scientifiques en 1902, l’art préhistorique a constitué une importante ressource culturelle et touristique pour l’Europe, en tant que première forme d’expression culturelle, sociale et symbolique majeure que l’on possède de l’Humanité.

Patrimoine

Près de 3,1 millions de visiteurs viennent chaque année sur les lieux où les premiers habitants d’Europe produisirent leur art rupestre transcendantal, un art plein de symbolisme motivé par les croyances religieuses et de références à la nature. Un art naturaliste au début, mais aussi plus tard schématique et avec une capacité d’abstraction qui ne sera pas répétée avant le début du vingtième siècle. Un art qui se traduit par des manifestations figuratives, des formes schématiques ou abstraites, composé de dessins, de peintures ou d’empreintes sur des murs de grottes, de formations et abris rocheux, ainsi que sur certaines constructions mégalithiques.

Voyager aujourd’hui

Plus de 200 sites d’art rupestre sont ouverts au public en Europe, la plupart étant situés en Norvège, en Suède, en Azerbaïdjan, en Géorgie, en Italie, au Portugal, et plus particulièrement en France et en Espagne. Beaucoup correspondent à des sites de petite, mais il existe aussi des lieux dont les infrastructures touristiques sont de grande envergure et où il est possible de voir de grands sites archéologiques. Le voyageur peut par ailleurs observer d’excellents facsimilés de peintures et de gravures, voire des reproductions complètes de grottes et d’abris rocheux, facilitant ainsi l’exposition de cet art à des milliers de touristes sans compromettre les sites originaux, dont beaucoup d’entre eux ne peuvent recevoir que quelques visiteurs par jour ou aucune visite du tout.

En savoir plus https://www.coe.int/fr/web/cultural-routes/prehistoric-rock-art-trails

La forêt de Fontainebleau, un royaume de l’art rupestre

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :