Elisée Kitemi « Jeune Poète »

✓#CONQUÉRANT.

.Je ne sais dans quel trou je suis tombé,

Le vent m’a porté telle une feuille lobée,

Le papillon face au nectar a succombé,

Le passionné poète après la muse il baie….

.

Les vers intarissables.

Extrait : #CONQUÉRANT._08/01/2022.

𝗣𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲𝗿 𝘁𝗲𝘅𝘁𝗲

𝗟𝗨𝗡𝗗𝗜 𝗣𝗢𝗘𝗧𝗜𝗤𝗨𝗘

𝗧𝗵𝗲̀𝗺𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗲𝗻𝘂: 𝗟𝗔 𝗙𝗘𝗠𝗠𝗘 𝗔𝗙𝗥𝗜𝗖𝗔𝗜𝗡𝗘 𝗢𝗨 𝗘𝗡𝗖𝗢𝗥𝗘 𝗟𝗔 𝗙𝗘𝗠𝗠𝗘 𝗡𝗢𝗜𝗥𝗘

𝗧𝗲𝘅𝘁𝗲: Ta beauté divine

Nom : KITEMI.
Prénom : ELISÉE.

Pays : RDC
Ville : Lubumbashi
Adresse : quartier Gambela.


Je me sens plein d’entrain, d’énergie, de vigueur,
Suis-je le seul charmé dans cette multitude?
Serein mon oeil curieux, de te voir sans rigueur,
Certes, la plus belle, au coeur plein de gratitude.

J’éprouve une arduité, autant grande à dépeindre
Ton immense beauté qu’à être trop distant
De toi, de ta douceur. Belle âme, jamais moindre!
Et comme un grand soleil, tes beaux yeux brillent tant.

Ton corps, si bien sculpté, qu’on ne peut s’en passer,
Ta peau est très douce, où le désir prend racine,
Ton coeur fleurit que je ne pourrai m’en lasser,
Ô ton si beau sourire et si doux me fascine!

Ô femme, ta beauté, de quoi est-elle empreinte?
A-t-elle un grain divin que Dieu nous cacherait?
Ô femme, serais-tu sacrée ou beauté sainte?
Ta beauté demeure mystique, il semblerait.

.

Écrit par : Élisée Kitemi Jeune Poète.

Les vers intarissables

RDC Lubumbashi

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :