Science et Poésie

Monde quantique

Définition du Petit Larousse :

quantique adj.

Relatif aux quantons.

quantique n.f.

Branche de la physique qui traite des propriétés des quantons.


EXPRESSIONS
 quantique

  • Informatique quantique, branche de l’informatique qui traite des ordinateurs quantiques.
  • Logique quantique, logique trivalente proposée en 1944 par H. Reichenbach pour résoudre certains problèmes rencontrés par la mécanique quantique. (Elle contient trois valeurs : vrai, faux, et indéterminé au sens du principe d’indétermination de Heisenberg.)
  • Nombre quantique, nombre caractérisant les valeurs numériques des grandeurs physiques quantifiées qui interviennent dans la description de l’état d’un système physique.
  • Ordinateur quantique, ordinateur qui utilise des qubits, ce qui lui permet d’effectuer extrêmement vite des calculs parallèles, et augmente ainsi considérablement sa puissance de calcul.
  • Physique quantique, fondée sur la théorie quantique ou des quanta.
  • Théorie quantique, théorie physique qui traite du comportement des objets physiques au niveau microscopique [atome, noyau, particules]. (La théorie quantique [ou théorie des quanta] est née au début du xxe siècle grâce aux travaux de M. Planck, A. Einstein et N. Bohr. Contrairement à la physique classique, elle décrit la matière et le rayonnement de manière discontinue, utilisant pour cela le concept d’unités discrètes appelées quanta. Un système passe ainsi d’un état à un autre selon certaines valeurs définies : c’est la quantification. L’effet photoélectrique illustre cette propriété. Par ailleurs, cette théorie décrit l’état d’un système non plus par sa position et sa vitesse, mais par sa fonction d’onde, qui permet de calculer sa probabilité de présence. Ainsi, un objet quantique [ou quanton, par exemple boson ou fermion] peut se trouver à deux endroits à la fois.)

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/quantique/65492

Poésie quantique

Nous écrivons parce qu’il nous manque une part de la réalité. Sans cet inconnu qui nous appelle à chaque seconde de notre vie, sans cette retenue qui nous fait avancer avec prudence, nous n’aurions aucune raison de compiler nos émotions et de monter des systèmes. Il faut bien que nous créions en nous l’ensemble de ce qui demeure inexploré, au vu des connaissances, des avancées de la Science et de la société. Imaginer la pleine connaissance de tous les phénomènes amène inévitablement à se taire, à entrer dans le silence. Cette part d’inconnu est ce qui nous motive et partout où elle s’exerce, elle attire à elle chaque mot que nous puissions émettre. Ecrire revient donc à s’interroger sur les mystères qui nous entourent et à s’investir dans un quotidien où nous semblons nous dédoubler autour de notre propre connaissance. Peut-on dire que nous allons vers la lumière et que nous sommes appelés à saisir les mystères de la Création ? Il faut avoir parcouru toute cette Science, avoir marché sur autant de chemins pour se rendre compte de l’état véritable du monde. Et comment peut-on se passer de réponses et se sentir tranquille face à la douleur de ce monde et aux chaos de notre Histoire ? Je trouve un sens à ce monde dans les découvertes de la Science. Il me faut cependant aussi ce rapport au langage ; tous ces repères éclairent le quotidien, la vie étant elle-même un vaste laboratoire. Je privilégie les mots à la Science, je choisis un mode de vie plutôt qu’un autre car les mots sont d’abord et avant tout ce qui donne sens au monde. Ensuite, on verra, selon ce que cette organisation pourra faire de nous, selon que les lois seront respectées ou non. Je m’en remets aux lois de la Science en gardant en moi ce que me disent les mots. Je lis donc d’un même intérêt comptes-rendus scientifiques et poésie. C’est toute l’histoire de la connaissance qui apparaît ainsi. La Science et la Poésie sont la vie, des façons d’appréhender le réel. Si les deux contribuent à ce que nous nommons pensée, elles participent toutes deux à une interprétation du monde et du réel. C’est cette retenue face aux évidences, c’est ce pouvoir de la Poésie à influencer chaque instant de la vie qui font que la Poésie sera toujours en avant par rapport à toute certitude et tous principes, les plus élaborés soient-ils. La Science ne fait que traduire en lois des phénomènes qui préexistent dans la pensée. La Science est ce mystère synthétisé de la pensée. La toute-puissance de la pensée est peut-être ce qui gouverne le monde.

Source : http://motamaux.hautetfort.com/archive/2006/10/07/poesie-quantique.html

L’homme creëole du monde quantique

Tapez » l’homme créëole du monde quantique » il y a une jolie bande dessinée sur les mystères du quantique . Pour entrer dans ma poésie il faut être initié à l’inframonde, lieu métaphysique où la poésie n’a plus de mystère et c’est là que l’on entre dans le mystère de la création du créé étymologie de créole et de toute une littérature du quantique

Rudolphe S. Plesdin

https://blogs.futura-sciences.com/luminet/cat/litterature/poesie/

LUMINESCIENCES : le blog de Jean-Pierre LUMINET, astrophysicien

J’eus le vertige et je pleurai car mes yeux avaient vu cet objet secret et conjectural dont les hommes usurpent le nom, mais qu’aucun homme n’a regardé : l’inconcevable univers.

Jorge Luis Borges, L’Aleph (1949)

Qui parle ici d’harmonie ? Ignores-tu ce qu’est le monde ? Un combat atroce, monstrueux, dans l’ombre qu’agite la Discorde… Ô chutes, écroulements, hasards, lutte, écume, chocs sans nombre !

Elémir Bourges (La Nef, 1904)

Peintures de Dominique Ladoux qui nous plongent dans les mystères de l’univers via les « couloirs du temps » : http://dominiqueladoux.com/couloirs-du-temps/

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :